Actualités



Les réseaux sociaux sont devenus des outils importants pour générer du trafic. Google aime quand on fait du bruit, et quand google bouge, google générer du trafic!!!!!!!!!!!!!!!!Bon un peu labyrinthique comme phrase!! Disons tout simplement, que les réseaux sociaux sont un bon moyen de générer du trafic à moindre coût, car c’est important de maîtriser son budget!!

Faire une stratégies marketing sans les réseaux sociaux??Quoi??? Mais non……..

Il faut savoir que le webmarketing est née grâce aux évolutions des modes de communications, mais elle s’est développé grâce aux réseaux sociaux.

En plus la façon la plus rentable de faire connaitre ses produits, c’est de passer par les réseaux sociaux. Le seul investissement qu’il y’a à faire n’est pas en terme d’argent, mais en terme de temps, de mise à jour et parfois de création de buzz.

En plus le marketing avec les reseaux sociauxest le moyen le plus naturel pour creer des liens avec ses clients ou prospects.

Pour plus d’information rendez-vous sur ce lien :

http://www.emencia.fr/fr/newsletter/juin_juillet_2009/offre_seo_smo_reseaux_sociaux_prestation.pdf

Publicités


Les français n’ont plus peur d’utiliser leur carte bleu sur internet……!!!!!!


On estime à 23% la progression des ventes sur internet pour l’année 2010, selon les prévisions d’une étude, publiée en Avril. Cette augmentation n’est évidemment pas comparable avec ceux de 2002 qui affichait des ventes en hausse de 64,3% t de 60,9% en 2003. Les chiffres des ventes en ligne de biens et services de 2010 devraient se rapprocher du résultat de 2008 (+25%), et afficher une hausse de 23%, après une augmentation d’activité en 2009 (+26%). Cependant, cette croissance devrait marquer le pas en 2011 (+18%). En 2010, le chiffre d’affaires du e-commerce atteindra 36,6 milliards d’euros contre 25,2 milliards d’euros en 2009.
Cependant, il y’a toujours de grands enseignes telles que H&M, Zara, BricoDépôt, Bricomarché ou Jardiland qui ne sont pas présents sur la toile.
Une etude du groupe benchmark montre que le e-commerce profitera en revanche d’un meilleur contexte global sur 2 marchés phares : le tourisme et la high-tech ». Le secteur du tourisme pèse à lui seul 45,1% dans l’e-commerce, devant les rayons virtuels high-tech et électroménager (20,8%). En France, les dépenses en ligne des internautes ont cru de 35 % au premier trimestre 2010 par rapport à la même période l’année précédente,