Il s’agit d’une nouvelle profession très attractive. Cette profession regroupe plusieurs compétences distinctes telles que le web et le marketing.

Le Webmarketer va avant tout mettre en place et adapter une stratégie de communication internet cohérente. Cette stratégie a pour but de répondre aux besoins de l’ entreprise. Il va ensuite gérer les programmes de promotion du site, de partenariats, de communication.

L’objectif est de générer et d’accroître le nombre de visiteurs sur le site, donc d’accroître son audience et éventuellement les ventes subséquentes. Il a également  pour mission la mise en place de cette stratégie, ceci passant généralement par le développement d’un produit web.

Son rôle:

Négocier les contrats ;
• Acheter des espaces pour promouvoir le site auprès des différents médias;
• Participer à l’animation du site avec le Webmaster ;
• Référencer le site auprès des moteurs de recherche et annuaires ;
• Analyser les résultats afin de veiller à la rentabilité des accords mis en place ;
• Faire une veille afin d’identifier tous les partenaires potentiels.

Savoir faire généraux:

Connaissance des méthodes traditionnelles de marketing.
Gestion de projet.
Aptitudes comportementales.
Capacité d’innovation, créativité.
Force de proposition, pugnacité.
Goût du travail en équipe et sens du dialogue.
Réactivité.
Curiosité.

Compétences:

Savoir-faire technologiques.
Internet.
Outils d’analyse de trafic.
Outils d’évaluation et de qualification d’audience.
Méthodes de personnalisation de l’offre.
Notions avancées de gestion de la relation client (CRM) et de business intelligence.

Ainsi, ce métier se rapproche d’autres métiers tel que : Responsable marketing online, chef de projet, Consultant SEM ou Chargé de marketing interactif (lorsqu’il s’agit de fonctions généralistes) Responsable e-business, Consultant CRM, Responsable web et acquisitions, Consultant SEO (lorsque les fonctions sont spécialisées).

Publicités